Home » L’essentiel Des Techniques de Survie à Connaitre en 2022

L’essentiel Des Techniques de Survie à Connaitre en 2022

Si vous commencez à vous intéresser au survivalisme, ou bien tout simplement si vous voulez apprendre à vous débrouiller dans une situation où vous devriez quitter votre confort habituel, cet article est fait pour vous. Le mordu de survie que je suis a décidé de vous faire une petite sélection des techniques de survie que, je pense, tout un chacun devrait connaître. Que ce soit pour vous, votre famille ou vos amis, partager ce petit guide sera bénéfique pour tout le monde, et vous vous sentirez prêt à affronter les pires situations…

1- Trouver de l’eau

Comme vous l’aurez peut être deviné, j’ai essayé de classer ces petite techniques survivaliste selon les besoins primordiaux de l’être humain. Le premier est donc bien évidemment l’eau. En forêt, vous en trouverez aisément en vous rapprochant des cours d’eau douce, et il vous suffira alors de vous servir « à la source ». Néanmoins, pensez toujours à purifier l’eau de rivière ou de lac, en la faisant bouillir avant de la boire.

2- Savoir trouver de la nourriture

Votre deuxième priorité dans une situation extrême sera évidemment de vous nourrir. Et il se peut que vous vous retrouviez « dans la jungle » sans avoir de matériel de survie, et ni aucune ration de survie déjà prête. Dans ce cas, privilégiez la cueillette, et essayez de trouver de la nourriture autour de vous. Pour essayer un fruit ou une plante que vous ne connaissez pas, vous pouvez toujours la placer sur vos lèvres et voir s’il se passe quelque chose. Si rien ne se produit, elle n’est sans doute pas toxique. Mais pour vous en assurez, vous pouvez toujours en croquer une toute petite partie et la mâcher soigneusement avant de consommer le reste.
Si vous êtes armés, vous pouvez envisager la pêche ou la chasse, mais n’oubliez pas qu’il vaut mieux être expérimenté pour ces deux pratiques !

3- Savoir allumer un feu

allumer feu par friction

À ce stade, vous devriez avoir réussi à trouver de quoi vous hydrater et vous sustenter correctement. La troisième priorité de votre corps va être de vous réchauffer et de vous éclairer (d’autant plus que, selon mes calculs, vous devriez sûrement voir la nuit peu à peu tomber autour de vous). Il va donc vous falloir faire un feu, pour répondre à ces deux besoins ! Et pour cela, il vaut mieux avoir déjà appris à allumer un feu dans n’importe quelle situation.

4- Savoir construire un abri

Puisque vous êtes hydraté, nourri et réchauffé, il vous faudrait peut être envisager de pouvoir vous reposer. Si vous n’avez pas avec vous un équipement de survie complet, et donc une tente, il vous faudra construire un abri pour la nuit. Pour cela, les deux choses essentielles sont de vous séparer du sol et de son humidité, en composant un petit tapis de feuilles et de branches, par exemple, et de vous abriter des intempéries. En ce qui concerne la seconde, je vous conseille de vous renseigner sur les techniques les plus simples pour construire un abri en forêt.

5- Savoir s’orienter en forêt

Si vous êtes en mode survie, j’imagine que vous n’aurez pas le luxe d’avoir un GPS sur vous. Mais il se peut que vous désiriez vous réfugier dans un endroit précis ou simplement aller rejoindre un point de rassemblement que vous connaissez. Il va donc falloir vous déplacer. Et pour cela, vous allez nécessiter un petit entrainement sur l’utilisation de matériel d’orientation un peu plus rustique.

6- Savoir se servir d’un couteau

Si vous devez fuir un danger imminent on ne s’attend pas à ce que vous ayez eu le temps d’emporter un kit survivaliste avec vous. Et vous n’aurez certainement pas le luxe de pouvoir prendre votre tente, votre lampe de poche, ou tout autre accessoire fort pratique. Mais s’il y a bien un élément qui pourra vous sauver la vie, et se révéler utile, quelle que soit la situation, c’est bien un couteau. Que ce soit pour allumer un feu, couper des branches, cueillir des champignons ou des herbes, ou même casser une branche pour récolter de la sève, un couteau sera toujours votre meilleur allié. Et apprendre à s’en servir pour de multiples usages ne peut qu’être bénéfique pour toute personne qui veut se préparer à devoir survivre en forêt.

couteau de survie

7- Penser à l’hygiène

L’idée peut paraître futile, à première vue, mais en survivalisme, on apprend que les besoins primaires de l’humain ne se limitent pas à remplir son estomac ou à se réchauffer. En fait, l’hygiène est un facteur très important pour la survie, notamment parce qu’elle diminue le risque d’infection en cas de blessure mais aussi la transmission des microbes. Il faut donc, même en situation de survie, penser à se laver au moins une fois par jour, et essayer de garder une hygiène assez bonne.

8- Apprenez à anticiper

Notre vie quotidienne est rythmée par un horaire, qui nous permet d’anticiper les tâches que nous avons à faire, mais aussi notre temps de repos ou de loisir. La survie est bien évidemment rythmée par des concepts plus primaires, comme la nuit et le jour. Mais si vous n’avez pas eu l’occasion de prendre une montre avec vous avant de quitter votre domicile, il vous faudra apprendre à vous situer dans le temps malgré tout. L’idée n’est pas tant de connaitre l’heure exacte, mais de savoir combien de temps il vous reste avant le coucher du soleil, et donc la pénombre.
La technique la plus réputée consiste à se placer face au soleil, et à utiliser ses mains pour se repérer. Votre main droite doit être face à vous, le petit doigt parallèle à la ligne d’horizon. Ensuite, vous pouvez superposer vos mains de la même manière –paume toujours vers soi- jusqu’à atteindre le soleil. En estimant qu’un doigt correspond à une quinzaine de minutes, vous aurez une idée du temps qu’il vous reste avant la nuit !

9- Savoir rester seul

Vous l’aurez sans doute compris, j’écris cet article pendant une importante crise sanitaire qui m’oblige à rester confiné chez moi. D’où le titre évocateur de cette partie. Dans la plupart des articles sur la survie, ou sur les manières d’établir un kit survivalisme, on va toujours vous aiguiller sur le matériel nécessaire à la défense, à la création de pièges, etc. Néanmoins, je pense que la meilleure chose à faire en cas de situation délicate, c’est d’éviter les rencontres. C’est un peu ma manière de vous dire qu’il vaut mieux prévenir que guérir…
Qu’il s’agisse d’un animal ou d’un autre être humain, vous ne savez jamais quelles seront les intentions de l’Autre –à moins qu’il s’agisse d’un de vos proches, évidemment. Et il est clair qu’elles pourraient vous être très dommageables. D’autant plus qu’en cas de catastrophe naturelle, la faune que vous pourriez croiser sera elle aussi en danger, et n’aura pas nécessairement l’intention de vous être agréable. En survie, tout être vivant va malheureusement se concentrer sur ses propres priorités, et je crois que la meilleure manière d’éviter des dangers inutiles est de ne pas aller à la rencontre des autres.

10- Se défendre

Même si vous êtes prudents, il se peut que le hasard vous mette face à un danger imprévu. Que ce soit un autre être humain ou un animal, en situation de survie, les chances pour que l’être vivant en face de vous ne vous veuille pas nécessairement de bien sont grandes. Pour le coup, il pourrait être envisageable de connaitre quelques techniques basiques de self-défense. La fuite serait évidemment une autre option intéressante, mais vous ne saurez jamais d’avance si la personne en face de vous sera capable de vous rattraper ou non. Il ne vaut mieux donc pas courir le risque, si j’ose dire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.