Home » La Distance Parcourue à Pied en Survivalisme : Conseils & Mesure

La Distance Parcourue à Pied en Survivalisme : Conseils & Mesure

La marche à pied est un élément de notre quotidien. Pourtant, cette activité prend une toute autre dimension en situation de survie.

Quelle distance peut-on parcourir par jour ? Quel poids peut-on transporter sur le dos ? Comment mesurer la distance parcourue. Ce sont autant de questions auxquelles il faudra répondre en cas d’urgence.

L’importance de connaître la distance parcourue

Pour gérer la fatigue

Connaitre la distance parcourue à pied en situation de survie est essentiel pour gérer la fatigue. En marchant trop longtemps, il vous sera impossible de parcourir la même distance le lendemain.

Le plus adapté est donc de trouver un rythme de marche régulier. Par exemple, si vous souhaitez parcourir 100km en 5 ou 6 jours, il faudra effectuer 4h de marche par jour.

Pour jauger son aptitude physique

Avant même de devoir aborder une situation d’urgence, tout survivaliste devrait avoir une idée de sa forme physique. Il s’agit là d’un paramètre clé, puisqu’il déterminera par exemple : 

Pour savoir se repérer dans un environnement hostile

Surtout en forêt, il peut être difficile de se repérer. Si vous prévoyez de faire un campement de survie reculé, connaître la durée et la distance à pied est d’une importance capitale pour repérer les lieux importants (point de vue, rivière…etc).

Comment mesurer la distance parcourue à pied ?

Avec une montre

Qu’il s’agisse d’une montre de survie ou d’une montre standard, il est possible de connaître la distance parcourue à pied à partir d’une estimation de la vitesse de marche.

A titre d’exemple, la vitesse moyenne de marche est de 4 km/h.

Ainsi, vous allez parcourir 2 km en 30 min.

En marchant plus rapidement, par exemple à 6 km/h, vous aurez parcouru 3 km.

Pour estimer sa vitesse de marche, il suffit de marcher pendant une heure à partir d’un point précis, et d’évaluer la distance sur une carte.

Mesurer la distance parcourue à pied avec une montre reste la méthode la plus fiable en situation de survie, car elle ne demande que très peu d’électronique.

Pour autant, il faudra bien connaître sa vitesse de marche pour éviter de fausser les calculs.

Avec un podomètre

Le podomètre permet d’afficher le nombre de pas effectués par un individu. La plupart des podomètres récents peuvent convertir cette donnée en distance parcourue.

A titre d’exemple, il faut entre 1250 et 1300 pas pour parcourir 1km.

Pour autant, en tant que survivaliste, il serait dommage de s’encombrer avec du matériel suppélementaire. Le plus simple est donc d’opter pour une montre de survie avec podomètre intégré.

Quels facteurs peuvent faire varier la distance parcourue à pied ?

Bien entendu, lors d’une situation de survie, la distance parcourue dépend en grande partie de l’environnement, la condition physique, et du poids à emporter. C’est pour cela qu’il faut bien avoir ses paramètres en tête, afin de ne pas sous évaluer son temps de marche.

Le relief de l’environnement

Le relief est sans doute le facteur le plus influent sur votre capacité à parcourir de longues distances à pied.

On pense souvent que les montées font prendre plus de temps, mais la cadence ralentie également lors d’une descente. En effet, vous aurez tendance à vous retenir aux obstacles pour ne pas tomber la tête la première.

C’est sans compter le type de sol, qui lui aussi impactera la vitesse de marche.

Le climat et l’horaire

La marche à pied au petit matin n’est pas comparable à celle en plein midi ni même en pleine nuit.

Votre vitesse de progression dépendra en grande partie de l’heure de la journée et des conditions de visibilité.

Le poids de l’équipement

Le sac de survie est l’élément principal à transporter. Son poids dépendra de plusieurs facteurs : 

  • le type de milieu ;
  • La durée d’autonomie ;
  • Le nombre de personne qui vous accompagne ;
  • La présence ou non de catastrophe naturelle ;
  • L’équipement pour camper.

Le mieux reste de s’essayer à de longues marches avec son sac de survie sur le dos. C’est le moyen le plus simple de se faire une idée quant à la quantité d’effort à fournir pour se déplacer en situation d’urgence.

Questions fréquemment posées

Quelle distance peut-on parcourir à pied en une journée ?

 

Marche courte

(1 à 2 j)

Marche moyenne

(3 à 4 j)

Marche longue

(> 5 j)

Plaine40-45 km30-35 km25-30 km
Collines35-40 km25-30 km20-25 km
Montagne25-30 km20-25 km15-20 km

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.